Bolden Fintech
Les FinTech: définition, évolutions, ambitions…
11 mars 2015
Prêt participatif / Crowdlending : mécanisme, processus, explication, …
25 mars 2015
Le Crowdlending

Le prêt rémunéré est un mode de financement qui appartenait autrefois uniquement aux organismes bancaires. Aujourd’hui, grâce au décret du 1er octobre 2014, la pratique est libérée, et chaque particulier peut désormais prêter de l’argent contre rémuneration.

Aujourd’hui, Il y a deux types de prêt participatif / crowdlending : Le P2P (Peer-to-Peer), et le P2B (Peer-to-Business)

  • crowdlendingLe P2P lending : Un particulier va récolter de l’argent auprès de nombreux particuliers qui désirent l’aider.
  • Le P2B lending : Un particulier investit dans une entreprise (création ou développement).

le  prêt participatif aux entreprises est rentable

Le prêt participatif est une alternative attractive pour faire fructifier son épargne.

Les internautes peuvent décider de prêter la somme d’argent qu’ils désirent à des PME qu’ils choisissent. Pour diversifier  leur placements ils peuvent (c’est vivement conseillé) financer plusieurs projets.

Le prêt participatif est une excellente opportunité pour placer son argent dormant dans des projets innovants ou ambitieux, et de gagner de l’argent grâce aux taux d’intérêts proposés.

Quand on sait que le taux d’intérêt du livret A est de 1%, il peut être opportun de considérer des outils de placement plus intéressants comme les prêts. Bien sûr, les taux élevés s’accompagnent de risque plus élevés, et les prêts ne sont généralement pas garantis, comme c’et le cas des livrets réglementés.

Prenez en main votre Économie !
Sur Bolden, prêtez à une PME française, contre intérêts.

Selon les plateformes et les projets, les taux d’intérêts peuvent monter jusqu’à 15%.

Le risque zéro n’existe pas. Lorsque l’on investit, on s’expose forcément à des risques. Selon la banque de France , le taux de défaillance moyen des PME françaises s’élevait à 1,3% en 2014.

Pour autant, les risques du prêt participatif peuvent être minimisés, à condition de respecter les 2 règles de bon sens suivantes :

  1. « Travailler avec un partenaire de confiance » : il convient de choisir une plateforme qui sélectionne strictement les projets, sans vouloir faire du volume à tout prix
  2. « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». Il convient de diversifier ses prêts pour réduire l’impact d’une défaillance d’entreprise sur l’ensemble du portefeuille de placements.

logo s-moneyD’autre part, Bolden veille à minimiser les risques opérationnels de la plateforme. Nous travaillons avec des partenaires de qualité tels que S-money (groupe BPCE- Banque Populaire Caisse d’Epargne) pour la conservation des fonds et les contrôles anti-blanchiment.

Vous gardez le contrôle de vos prêts

Vous êtes seul maître de vos décisions, concernant l’argent que vous voulez investir. Le prêt participatif permet de choisir le projet dans lequel vous souhaitez investir, ainsi que la somme placée.

Vous avez la possibilité de réinvestir les intérêts et capital amorti, ou tout simplement de les retirer. Les plateformes sont claires et transparentes sur ces choix.

Recevez la newsletter #Finance, #Fintech et #PME !

Vous prêtez à des entreprises et financez l’économie réelle

Le prêt participatif permet de financer des entreprises à la recherche d’un mode de financement alternatif. Ce financement remplace ou complète souvent un financement bancaire.

Il permet de mettre en relation prêteurs et porteurs de projet sans passer par un intermédiaire financier. L’internaute peut financer le projet d’une entreprise en quelques clics, et lui permettre de se développer.

Le prêt participatif : une belle opportunité pour les entrepreneurs  qui ont besoin de fonds.

Croissance des PMEFinancer des PME, c’est participer à la génèse d’une belle aventure, c’est être témoin de leur développement,  et c’est participer à la création de potentiels emplois.

En résumé, prêter de l’argent par ce biais, c’est financer l’économie réelle, et supprimer les intermédiaires pour faciliter le financement des entreprises, et de l’innovation.

Le prêt participatif est encadré

Logo financement participatifL’activité de prêt participatif est encadrée. La plateforme doit obtenir l’agrément d’établissement de crédit auprès de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) et le statut d’IFP (Intermédiaire en financement participatif) afin d’assurer aux prêteurs comme aux emprunteurs une fiabilité et une sécurité sur cette pratique.

Également, les plateformes de prêt participatif doivent informer les membres du risque encouru et de mettre à disposition un outil d’aide à la décision pour les personnes qui veulent investir, indiquant selon ses revenus et son patrimoine la somme raisonnable qu’il peut prêter.

Pour conclure :

Le prêt participatif est solution de financement intéressante et rentable. En plus de gagner de l’argent grâce à son épargne, vous soutenez l’économie, le développement des PME et la créations d’emplois.

N’hésitez pas à commenter et à partager !

3 Comments

  1. […] Comment fonctionne le crowdlending ? Vous en avez entendu parler et vous êtes décidé à vous lancer dans ce mode de financement participatif à destination des entreprises ? Voici les étapes à connaître pour faire les bons choix et comprendre précisément le mécanisme du crowdlending. […]

  2. […] le principe des intérêts composés permet d’accroître son épargne dans le temps. Le crowdlending, en accroît encore les avantages, découvrez […]

  3. […] Source de financement alternative pour les entreprises et les particuliers, le Crowdlending est en p…. En Angleterre, cette pratique a rapidement été légitimée et encouragée, tant par les internautes que par les institutions financières. Même le gouvernement et les banques d’affaires s’y mettent. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *