TPE et PME : le cœur du tissu économique français
17 septembre 2015
C. CARON Table d'Antan
[Histoire d’entrepreneur] La Table d’Antan
29 septembre 2015

Compinnov en collaboration avec Financement Participatif France (association regroupant de nombreux acteurs du crowdfunding tels que Bolden, My New Startup, Prêt d’Union,…)
Le financement participatif en France continue sa croissance exponentielle passant de 66,4 millions d’euros collectés au premier semestre 2014 à 133,2 millions au premier semestre 2015. Un chiffre qui montre l’ampleur du phénomène depuis ces dernières années. Profitant de la récente mise en place d’une législation, presque 400 millions d’euros ont été collectés grâce aux crowdfunding depuis la mise en place de ce service. Aujourd’hui, cela représente 1,75 millions de financeurs pour 9328 projets financés.

La newsletter #Finance, #Fintech et #PME !

fond collectes S1 2015 Pour consulter l’ensemble de l’etude de Compinnov : http://financeparticipative.org/wp-content/uploads/2015/09/BAROMETRE-S12015-web.pdf

Que se passe-t-il pour le prêt ?

Un nouveau type de prêt est apparu entre le S1 2014 et le S1 2015 celui des obligations.

Au total pour ces trois types de financement participatif par le prêt (rémunéré, obligation, non rémunéré) la contribution moyenne atteint 1150€. L’engouement est réel, et ce type de financement enregistre la plus belle progression. Les montants collectés ne cessent d’augmenter passant de 37,4 millions à 85,2 millions sur la période, soit une croissance de +127% !

pret contribution S1 2015

Contribution moyenne par type de prêt, Source Compinnov

Ces chiffres attestent d’un enthousiasme certain des financeurs pour le crowdlending.

Financez des PME françaises  
sur Bolden

Pour soutenir cette croissance, l’association Financement Participatif France a soumis 15 propositions à l’attention des pouvoirs publics, 7 propositions concernent le financement par le prêt :

  • Créer une fiscalité adaptée à la prise de risque des prêteurs particuliers
  • Permettre le financement de besoins de trésorerie pour les entreprises
  • Abroger le seuil de prêt par projet dans le cadre des IFP
  • Intégrer l’intermédiation de bons de caisse dans le cadre existant du crowdfunding sous forme de prêt rémunéré
  • Simplifier les obligations déclaratives des plateformes
  • Allonger les durées possibles des prêts

Pour consulter l’ensemble du communiqué de presse : http://financeparticipative.org/wp-content/uploads/2015/09/Financement-Participatif-France-Communiqué-de-presse-17-09-20151.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *