Funding Circle, un modèle pour le marché Français ?
26 mai 2015
L’économie collaborative: Etat des lieux
5 juin 2015

Le crowdlending s’inscrit dans le mouvement plus général du crowdfunding, c’est à dire du financement participatif.

Le crowdfunding fonctionne de façon simple: sur une plateforme de mise en relation, un porteur de projet vient présenter son idée/son entreprise et demande une certaine somme pour la financer en partie ou dans sa totalité. Le grand public est alors libre de participer financièrement à son projet.

Le crowdlending concerne plus particulièrement les particuliers et les entreprises qui souhaitent obtenir un prêt auprès du grand public.

Dans ce cas, les personnes prêtant de l’argent seront remboursées selon un taux fixé à l’avance.

On distingue plus particulièrement deux types de crowdlending: le P2P lending et le P2B lending.

Le P2P lending: les particuliers prêtent aux particuliers

Le P2P Lending, comment ça marche ?

P2P crowdlending

Le P2P Lending désigne un prêt accordé à un particulier par d’autres particuliers. P2P signifie en effet « peer to peer » ou « de particulier à particulier ». Ce type de prêts représentait un peu plus de 35% des projets de crowdlending au premier semestre 2014, toutes plateformes confondues. Le P2P Lending s’adresse à des particuliers qui n’arrivent pas à obtenir un prêt à la consommation de la part d’une banque ou qui sont à la recherche de taux d’intérêts plus bas.

L’emprunteur passe par une plateforme de mise en relation et dépose sa demande de prêt. Les contributeurs vont alors pouvoir lui prêter de l’argent.

A quelles conditions et pour quoi faire ?

Les taux d’intérêts sont intéressants pour les prêteurs puisqu’ils dépassent généralement 3% (soit trois fois le taux du Livret A), mais il ne faut pas oublier que les prêteurs sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux sur les intérêts qu’ils reçoivent et qu’il existe un risque de défaillance des emprunteurs.

Comme dans le secteur bancaire traditionnel, il existe des conditions pour pouvoir emprunter : être majeur, être résident fiscal français et présenter des garanties qui peuvent varier selon les plateformes.

Un exemple de plateforme : Prêt d’Union

La plateforme Prêt d’union propose des taux compétitifs pour les emprunteurs, et une rémunération pouvant atteindre 6,5% pour les prêteurs. Elle limite les demandes de prêts à une fourchette allant de 3 000 euros à 25 000 euros. Dans ce cas, il ne s’agit pas pour les investisseurs de prêter de l’argent à une seule personne, mais de prêter à tous les clients puisque les emprunts sont regroupés. Les risques et les revenus sont par conséquent mutualisés.

Le P2B lending : pour les entreprises

Le P2B Lending, qu’est ce que c’est ?

Peer-2-Business-lending

Le P2B Lending désigne un prêt accordé à une entreprise par des particuliers. P2B signifie « peer-to-business » ou « de particulier à entreprise ». Ce type de prêt représentait presque 65% des projets de crowdlending en 2014, toutes plateformes confondues.

Le P2B Lending s’adresse aux entreprises qui ne parviennent pas à obtenir un prêt classique auprès d’une banque, parce que les PME qui demandent des prêts n’entrent pas forcément dans les critères de sélection des banques ou n’offrent pas les garanties nécessaires.

Financez des PME françaises 
sur Bolden

A quelles conditions et pour quoi faire ?

Les plateformes fixent elles-mêmes la fourchette de montant de prêt, qui va de quelques dizaines de milliers d’euros à plusieurs centaines de milliers d’euros. Les taux d’emprunts sont généralement plus élevés que ceux d’une banque classique, pour une période d’une à plusieurs années, mais l’avantage des plateformes de crowdlending est qu’elles permettent aux entreprises de recevoir des fonds dans un délai de quelques semaines, contre plusieurs mois avec une banque traditionnelle. Les prêteurs accèdent eux à des taux de rendement élevés, ce qui en fait un placement privilégié pour leur épargne.

crowdlending 2014Les entreprises utilisent le financement participatif pour se développer et s’agrandir, financer de nouveaux projets ou s’attaquer à de nouveaux marchés. Au premier semestre 2014, toutes plateformes confondues, 75% des projets de P2B lending concernaient le secteur du commerce et des services, contre 1% pour le secteur de la santé et de l’environnement et 1% pour le secteur de la technologie. Ces projets sont généralement portés par des très petites entreprises (TPE) ou des petites et moyennes entreprises (PME) qui ont du mal à accéder à des fonds, que ce soit pour agrandir leur restaurant, ouvrir une nouvelle pâtisserie ou encore développer un objet technique.

Les conditions d’accès au crédit pour les TPE et les PME sont plus souples via une plateforme que dans une banque traditionnelle. Malgré cela, les plateformes n’accusent qu’un taux de défaut de 2,5%, qui n’est donc pas beaucoup plus élevé que celui de 1,5% dans le secteur bancaire classique. Il s’agit par conséquent d’une bonne opportunité d’investissement, d’autant plus que les conditions d’accès au crédit via le crowdlending restent sécurisées : il est par exemple demandé aux entreprises de prouver une certaine durée d’ancienneté, des documents financiers et divers contrôles anti-fraudes.

Bolden est une plateforme de P2B Lending

Chez Bolden, nous sommes spécialisés dans les prêts de particuliers à entreprises. Nous proposons des rendements allant de 3 à 9% pour les prêteurs, qui peuvent investir à partir de 20 euros dans des TPE et des PME françaises. Les entreprises peuvent effectuer une demande de prêt comprise entre 20 000 et 400 000 euros, et ce sur une durée allant de un à cinq ans .

La newsletter #Finance, #Fintech et #PME ! 

Pour l’instant, si presque 60% des Français voyaient en 2014 le crowfunding comme une façon pérenne et durable de financer l’économie, seuls 7% disaient l’avoir déjà utilisé. Les plateformes de crowdlending connaissent pourtant un véritable boom puisque elles ont investi 37,4 millions d’euros en 2014, soit quasiment le double par rapport à 2013. Le crowdlending commence donc à s’imposer comme une tendance de fonds du financement participatif et séduit de plus en plus en France en tant que canal alternatif de prêt et d’investissement.

6 Comments

  1. […] plateformes de type « crowdlending » s’adressent plutôt à des entreprises déjà créées, qui souhaitent développer leurs […]

  2. […] crédit alternatif ou crowdlending en Anglais permet à une entreprise d’emprunter de l’argent auprès de particuliers. Pour le […]

  3. […] ce qui est du prêt aux PME ou crowdlending, le risque est modéré. Selon la Banque de France, le taux de défaillance moyen des PME […]

  4. […] une telle situation, le crowdlending peut être considéré comme une sérieuse opportunité de financement et une solution très […]

  5. […] exemple : Si vous faites une campagne de crowdlending pour financer un produit à usage exclusivement masculin, rien ne servira d’aller sur Pinterest […]

  6. […] l’entreprise ! Cette “levée de fonds” en Love Money légitime d’autant plus le recours au crowdlending. L’entreprise est déjà démarrée, solide, visible et il ne manque plus que le crowdlending […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.