Trésorerie : 5 conseils pour bien la gérer

La trésorerie représente l’ensemble des sommes d’argent disponibles en caisse ou placées sur des comptes bancaires. Une société rentable mais avec une trésorerie en mauvais état devra stopper son activité puisqu’elle ne pourra plus payer ses salariés, ses prestataires et sa marchandise.

Il est donc essentiel de gérer sa trésorerie de façon très fine grâce à des outils de gestion mais également avec certains réflexes pour pérenniser son activité.

Inscrivez-vous à la Newsletter !
Recevez des informations sur les TPE/PME et le financement.

Voici quelques conseils pour gérer votre trésorerie efficacement :

Mettre en place un tableau de trésorerie prévisionnel

Un tableau de trésorerie permet de gérer les entrées et les sorties d’argent d’une entreprise.

Vous devez enregistrer votre solde bancaire d’ouverture, sans oublier les rentrées et sorties de fonds mensuelles prévues. Il vous est conseillé pour cela, d’utiliser un outil logiciel ou un chiffrier.

Besoin en fonds de roulementAinsi, vous pourrez :

  • Evaluer votre situation
  • Examiner les risques (ex : perte d’un client important)
  • Faire un suivi des encaissements et décaissement durant le mois
  • Anticiper les problèmes et vous ajuster (ex : retardement des crédits discrétionnaires)

Les délais de paiement des clients et des fournisseurs ainsi que le taux de TVA applicable doivent être utilisés afin d’affiner les prévisions.

Vous devez utiliser des hypothèses pessimistes dans le but d’anticiper des trous de trésorerie. Le tableau prévisionnel de trésorerie vous permettra de détecter des problèmes de trésorerie futurs.

Gérer son besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement (BFR) représente les capitaux nécessaires pour financer le cycle d’exploitation.

Une entreprise doit posséder une trésorerie suffisante pour financer le BFR qui représente l’achat de stock et la différence entre les créances et les dettes.

En attendant d’être payé par vos clients, le fonds de roulement va couvrir le décalage de trésorerie entre les dépenses indispensables au fonctionnement de l’entreprise – qui doivent être anticipées – et l’arrivée des recettes, soumises aux aléas des délais de règlement.
clientPour réduire votre besoin en fonds de roulement, l’un des leviers d’action consiste à réduire votre encours clients. Il n’est pas sans rappeler que de bonnes relations avec vos clients et vos fournisseurs peuvent aider à libérer plus de liquidités. Vous pourrez, par exemple,  transformer les ventes en liquidités plus rapidement en offrant des rabais aux clients qui règlent promptement leurs factures.

N’oubliez pas que lorsque qu’un client ne vous paie pas, c’est vous qui financez son entreprise.

Emprunter pour financer son activité

Il est recommandé d’utiliser le financement par l’emprunt à chaque fois que vous réalisez des investissements. Il existe deux solutions pour souscrire à un emprunt :

  • L’emprunt bancaire
  • Les plateformes de crowdlending : cette solution permet de mettre en relation des PME dynamiques avec des financeurs à la recherche d’un placement efficace sur une plateforme en ligne.

 

Découvrez Bolden 
Empruntez auprès de particuliers

Le crédit de trésorerie

Pour combler les manques de trésorerie, un moyen efficace est l’autorisation de découvert. De nombreuses entreprises tardent pour demander l’ouverture d’une ligne de découvert ou le relèvement de leur plafond de découvert autorisé.

Alors qu’il faut faire exactement l’inverse : c’est en négociant lorsque la société est en bonne santé financière, qu’elle met toutes les chances de son côté pour obtenir un crédit.

Le crédit d’impôts

Il existe deux principaux crédits d’impôt qui vous permettent de gagner en trésorerie.

  • Le crédit d’impôt recherche : Il s’agit d’une mesure fiscale mise en place pour soutenir les entreprises dans leur démarche de R&D.  Il diminue l’impôt dû par l’entreprise par la déduction d’une partie des dépenses engagées pour développer ses activités de recherche et améliorer sa compétitivité.
  • Le crédit d’impôt Compétitivité et Emploi a pour objectif d’assurer le financement de l’amélioration de la compétitivité des entreprises. Cette aide est une réduction du coût salarial des entreprises.creances fiscales

Le nombres de défaillances d’entreprises en France dû à mauvaise gestion de la trésorerie reste très élevé. La trésorerie est le nerf de la guerre pour un chef d’entreprise.


Recevez tous les conseils de Bolden dans votre boite mail.
Inscrivez-vous à la Newsletter !

Un commentaire

  1. Guy a dit:

    Coucou,
    C’est gentil d’avoir partagé ces informations. J’ai énormément appris grâce à ce texte.
    À bientôt

    18 août 2016
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *