Le crowdfunding bouleverse les codes de l’investissement immobilier
14 juin 2016
article-younited-credit
5 raisons de penser que la Fintech va continuer son essor
18 juillet 2016
recruter en 2016

A l’heure du web 3.0, des outils gratuits, de l’entraide sur les réseaux sociaux et de la hausse du chômage, il paraît improbable de voir des entreprises peiner à trouver des candidats pour un poste.

Vous trouverez dans cet article quelques conseils pour faire face aux difficultés que vous pouvez rencontrer pour recruter vos candidats lorsque vous êtes gérant d’une TPE ou d’une PME.

Recevez tous les conseils de Bolden dans votre boite mail.
Inscrivez-vous à la Newsletter !

Réduire le manque de visibilité économique

Les petites entreprises souffrent de la notoriété des plus grandes et surtout de l’arsenal que ces dernières déploient pour briller sur scène et attirer les meilleurs profils du marché. Pourtant, un grand nombre d’outils est disponible pour se rendre visible, par exemple :

  • Connaissez-vous la page Facebook « Les PME recrutent » ?
  • Avez-vous entendu parler des forums spécialisés tels que le forum MYSU ?
    Et si les forums, même spécialisés, vous semblent trop chers, il reste Seekube et ses forums virtuels.
  • Profitez-vous d’outils tels que Scoop.it pour poster rapidement des offres en simultané sur Facebook, Twitter, LinkedIn ?
  • Avez-vous tapé le nom de votre entreprise/votre nom sur Google pour vérifier ce que pouvait voir un candidat qui veut se renseigner sur l’entreprise et ses salariés ?

entreprise-google

Valoriser sa marque employeur

Créer quelques affiches pour communiquer un événement de recrutement n’est pas si compliqué et une image se diffuse facilement sur les réseaux sociaux, de même que mettre à jour son site internet avec une section « offres d’emploi » ne coûte pas grand-chose non plus, si ce n’est un peu de temps.

Vous pouvez aussi réfléchir à votre proposition de valeur, vous savez cette petite phrase présente sur tous les sites internet et qui permet, entre autres, de faire comprendre rapidement à n’importe quel candidat qui vous êtes et ce que vend votre société.

Quelques autres questions à se poser :

  • Avez-vous construit une bannière publicitaire type pour promouvoir les offres d’emploi que vous postez ?
  • Savez-vous ce qui sera valorisable et donc à préciser dans les avantages que vous offrez aux personnes qui postulent à vos annonces ?

Savoir où aller chercher

Chercher, c’est bien, mais cela peut être long et fastidieux. Heureusement, il existe des solutions innovantes et adaptées aux TPE et PME, par exemple :

  • Rejoindre des plateformes telles que KeyCoopt ou Coop-Time pour coopter des profils dans votre réseau et en échange recevoir des candidatures pour vos offres d’emploi.
  • Faire grandir gratuitement votre réseau au quotidien, par exemple, en travaillant dans des espaces de coworking (Cowork’in, Cohome, Start Way…)
  • Profitez-vous de vos locaux pour créer une journée Speed Recruiting / Job dating ?
  • Essayez-vous de tisser des partenariats avec des écoles qui sont en rapport avec votre activité ?
    Un échange de service peut être propice à une nouvelle embauche. Par exemple, vous pouvez organiser dans vos locaux un « petit-déjeuner rencontre » avec les étudiants d’une école.

partenariat-tpe-ecole

Créer un début de pôle RH

Les TPE n’ont, pour la plupart, pas les moyens d’embaucher une personne dédiée aux RH et un juriste spécialisé en droit du travail, ni les moyens d’externaliser la gestion du pôle RH. Affecter aux collaborateurs présents dans l’entreprise une répartition de tâches pour reconstituer un pôle RH semble donc indispensable.

  • Par exemple, une personne peut s’occuper partiellement d’animer les comptes des réseaux sociaux, tandis qu’une autre se charge d’appeler quelques candidats et une dernière de les rencontrer.
  • Pensez au candidat : Il est très rassurant pour un postulant de se sentir bien accueilli dans une entreprise, même petite, qui montre une organisation pérenne. Accueillir les candidats aux entretiens ne s’improvise pas, intégrer un nouveau collaborateur non plus. Quelques détails peuvent constituer les premières étapes d’un onboarding réussi (effectuer une visite des locaux, préparer le poste de travail du nouvel arrivant, prévoir un déjeuner d’accueil pour présenter le nouveau collaborateur aux équipes, …).
Découvrez Bolden
La plateforme de crowdlending

S’informer pour être crédible et ne pas être crédule

Sans aborder des sujets tels que la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), le déploiement d’une politique de onboarding ou encore d’une politique de rémunération salariale en groupes, niveaux et échelons, il semble capital de connaître les fondements du droit du travail qui s’applique en TPE/PME.
Il convient de se poser les bonnes questions :

  • Dois-je effectuer des entretiens annuels ? Des entretiens de professionnalisation avec mes futurs employés ?
  • Ai-je le réflexe de tracer les recrutements effectués dans un fichier Excel pour débuter ?
  • Comment vais-je suivre la formation de mes salariés ?
  • En résumé, sur la roue d’articulation des processus RH, quel est mon niveau de connaissance ? Où puis-je trouver les informations nécessaires ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *